Vous faites du bénévolat ? Voici 4 avantages pour vous

À travers le monde, plus de 1 milliard de personnes se portent volontaires pour venir en aide à leur prochain. Qu’ils donnent un coup de main dans une soupe populaire  ou qu’ils mettent leurs compétences au service de ceux qui sont dans le besoin, les bénévoles en sortent grandis tout en faisant du bien autour d’eux.

Voici quatre excellentes raisons de faire du bénévolat.

Développer ses talents professionnels et de leadership

Selon la revue Forbes*, faire du bénévolat est l’une des meilleures façons de pratiquer les talents de leadership nécessaires aux plus hauts échelons des milieux d’affaires. Siéger bénévolement au conseil d’administration d’une organisation sans but lucratif, par exemple, peut offrir à une jeune professionnelle une expérience qui lui échapperait autrement.

Dans un sondage national en Australie, un bénévole sur cinq a affirmé avoir ainsi acquis des compétences utiles dans la vie professionnelle, dans l’immédiat ou à l’avenir. Parmi les répondants, 26 % ont indiqué que faire du bénévolat leur avait permis d’obtenir une accréditation ou une qualification professionnelles.

Augmenter la production économique de son pays

Le travail non rémunéré ajoute de la valeur aux économies nationales. Selon les estimations d’un sondage au Bangladesh, la contribution économique des 16 millions de bénévoles du pays s’élève à 1,66 milliard de dollars. En Grande-Bretagne, le Bureau des statistiques nationales indique que les bénévoles contribuent à hauteur de 37 milliards de dollars à l’économie du pays – soit 1,5 % du PIB britannique.

Un groupe de bénévoles dans une rue, tenant des balais et des pelles (Département d’État/D.A. Peterson)
Des membres du programme Mandela Washington Fellowship, venus de divers pays d’Afrique, participent à un projet de bénévolat à Washington. (Département d’État/D.A. Peterson)

Changer son gouvernement pour le mieux

Un récent rapport* des Nations unies souligne que les bénévoles contribuent à rendre les gouvernements plus réceptifs aux souhaits du public et plus responsables envers lui. Le rapport met en relief le concours du public pour l’établissement de cartes collaboratives signalant les cas de violences post-électorales au Kenya. Il prend note aussi du rôle des bénévoles qui surveillent la qualité de l’air en Chine. Ces deux exemples montrent que le bénévolat peut mener à un changement de politique.

Soigner sa santé

Faire du bénévolat n’est pas seulement avantageux pour ceux qui vous entourent, c’est aussi bon pour votre santé, tant mentale que physique. Des études ont montré que les bénévoles se sentent plus proches de la société en général et sont moins susceptibles de souffrir de la solitude et de la dépression. Par ailleurs, une étude menée par l’université Carnegie Mellon donne à penser que les adultes qui font régulièrement du bénévolat seraient moins sujets à l’hypertension artérielle, laquelle contribue aux crises cardiaques, aux accidents vasculaires cérébraux et à un décès prématuré.